Lycée du Parc Impérial

 

MOTION DES PARENTS FCPE ELUS

DU LYCEE DU PARC IMPERIAL

NICE

 

CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 2 FEVRIER 2017

 

 

Depuis plusieurs années, nous dénonçons via des motions déposées en conseil d’administration et diverses actions, la baisse continue des moyens alloués au lycée du Parc Impérial.

Nous avons cru avoir atteint le fond en cette année scolaire 2016/2017.

Hélas, nous nous trompions. Notre dotation horaire serait amputée de 150 heures ce qui va bien au-delà de la seule baisse prévisionnelle des effectifs. L’année 2017/2018 s’annonce pire que celle en cours.

 Monsieur le Recteur, Monsieur le Directeur Académique, Mesdames et Messieurs les Décideurs du Rectorat et du Ministère de l’Education Nationale, les mots nous manquent cette année pour vous exprimer toute notre colère, toute notre amertume, tout notre ressentiment face à cette situation lamentable.

Nous, parents d’élèves, avons beau chercher et chercher encore, nous ne comprenons pas en quoi des baisses de moyens amélioreront les conditions de travail de nos enfants,

Nous, parents d’élèves, avons beau chercher et chercher encore, nous ne comprenons pas comment ces mesures iniques aideront nos enfants, et leur permettront de progresser,

Nous, parents d’élèves, avons beau chercher et chercher encore, nous ne comprenons pas comment une baisse prévisionnelle d'une centaine d'élèves peut entrainer une nouvelle diminution de 150 heures de notre dotation horaire après celle déjà subie cette année.

Il est vrai que nous ne sommes que de simples parents. Nous ne pouvons pas comprendre les enjeux de ces décisions ! Et pourtant….

Les membres du conseil d’administration sont réunis ce jeudi 2 février 2017 pour étudier les propositions de répartition des moyens pour la rentrée 2017. Nous sommes confrontés aujourd’hui à des choix cornéliens.

Allons Monsieur le Recteur, Monsieur le Directeur Académique ! Soyons francs et honnêtes !

Nous savons, et vous savez que votre dotation ne permettra pas de maintenir les choix pédagogiques effectués en 2016, alors même que ces choix ont déjà extrêmement dégradé les conditions d'apprentissage entre 2015 et 2016.

 Grâce à un super tour de passe-passe appelé « autonomie pédagogique », les établissements sont contraints de décider eux-mêmes des coupes à opérer. Il n’est plus question de projets pédagogiques mais plutôt de sacrifices. Dites-nous, Monsieur le Recteur, Monsieur le Directeur Académique, ce que nous devons supprimer :

          - devons-nous supprimer tous les dédoublements : soyons fous, classe entière à 35 pour tous et pour toutes les matières,

          - devons-nous supprimer toutes les options facultatives : adieu les classes euros, les enseignements de latin, grec et niçois ! Nul besoin non plus d’option sport !

          - ou bien devons-nous augmenter les effectifs dans toutes les classes : ainsi, en passant de 35 à 37 élèves, nous économiserions 1 classe par niveau. Et qu'importent les conditions de travail des jeunes et des enseignants !

Mais nous ne sommes que de simples parents, des parents inquiets pour l’avenir de leurs enfants. Et nous comprenons parfaitement que cette situation est totalement inadmissible et insupportable.

Nous parents d’élèves FCPE élus au Conseil d’Administration, ne pouvons nous satisfaire des faibles dotations allouées à notre lycée. La meilleure des répartitions ne pourra jamais compenser le manque criant de moyens. Voter pour le tableau de répartition des moyens présenté aujourd'hui équivaudrait pour nous à valider la dotation allouée à notre établissement, validation qui est inacceptable pour nous.

Nous rejetons donc les propositions présentées en conseil d’administration, et demandons à Monsieur le Recteur et Monsieur le Directeur Académique de réévaluer la DGH attribuée au lycée du Parc Impérial.