Chers parents,

Beaucoup d'entre vous ont déjà été informés. Mercredi dernier, 16 novembre 2016, deux individus ont pénétré en toute tranquillité dans les locaux de la piscine du Piol. Deux classes du lycée du Parc Impérial avaient cours de piscine à ce moment là. Ces deux individus ont pu faire main basse sur les effets personnels des lycéens car les vestiaires n'étaient ni fermés, ni surveillés.

Au delà du vol et du problème de remboursement par les assurances (il existe un risque de non prise en charge par certaines assurances ), nous sommes confrontés à un véritable problème de sécurité. Alors même que les accès aux écoles maternelles et élémentaires sont impossibles pour les parents (même pour les tous petits bouchons de 3 ans ayant fait leur première rentrée à l'école cette année), nous nous étonnons que deux personnes aient pu tranquillement pénétrer dans une piscine municipale sans contrôle d'aucune sorte.

Vous trouverez ci-dessous une copie du courrier envoyé le 21 novembre à Monsieur le Maire de Nice, ainsi qu'à un certain nombre d'élus pouvant être concernés de près ou de loin par cette problématique.

Un article est paru aujourd'hui dans Nice Matin. La mairie regrette l'absence de vigilance des enseignants qui laissent les vestiaires ouverts. Sauf que si la piscine n'était pas en accès libre, tout cela ne serait probablement jamais arrivé. Il est important que chacun assume les responsabilités qui sont les siennes.

 

Copie du courriel envoyé hier :

Monsieur Le Maire,

Depuis des années, la piscine municipale du Piol accueille de très nombreux élèves du collège et du lycée du Parc Impérial. 

Vous n’êtes pas sans connaître l’incident qui s’est déroulé le mercredi 16 novembre à l’occasion d’une séance de natation matinale des classes de Terminale (722) et de 1ère (601).

Entre 8h et 9h30,  alors que les  jeunes étaient dans l’eau , leur vestiaire a été dévalisé par deux individus cagoulés : une soixantaine de téléphones portables et de l’argent liquide ont été dérobés. Des plaintes ont été dûment déposées auprès des services de police ou de gendarmerie, par les élèves et leurs parents, et il semble que malheureusement les assurances ne prendront pas en charge ce vol intervenu dans un établissement municipal.

Reste que nous nous interrogeons sur le niveau de sécurité de cet établissement qui accueille des élèves du Parc et des familles, clubs sportifs.... Comment est il possible que l’accès à la piscine et aux vestiaires soit resté ouvert et sans surveillance ?

Nous vous laissons imaginer l’émoi que cet évènement a provoqué chez les parents d’élèves alors même que nous sommes placés en alerte vigipirate renforcé; au delà du vol (qui peut être problématique pour certaines familles), les parents ont été profondément choqués par le fait que deux individus cagoulés aient pu entrer librement dans un bâtiment municipal.

Nous savons que la ville de Nice a pris, depuis la rentrée, d’importantes mesures de sécurité pour les bâtiments scolaires (entraînant une quasi impossibilité pour les parents d’élèves de pénétrer dans les écoles élémentaires et maternelles). Mais rien de prévu pour la piscine du Piol ?!

Nous savons que par délibération du Conseil Municipal du 13 octobre 2016 (N°1.5) il a été décidé à l’unanimité de : « Prendre acte de l’ensemble des actions passées et futures réalisées par la Ville pour assurer la sécurité de nos concitoyens face à la menace terroriste, solliciter le concours de l’Etat, au niveau le plus élevé, en complément des autres cofinanceurs publics (Département, Région, Union Européenne) pour les actions qu’elle a engagées ou va s’engager dans la sécurisation des bâtiments administratifs, éducatifs, sportifs et de petite enfance… »

Nous vous demandons donc que cette délibération du Conseil Municipal soit appliquée à la Piscine du Piol le plus rapidement possible, avec au minimum un contrôle des accès au bâtiment.

En ce qui concerne la sécurité des biens, nous sollicitons en parallèle Monsieur Quinsat, Proviseur de la Cité Mixte du Parc Impérial, pour qu’il s’assure que tous les enseignants d’EPS possèdent bien la clé des vestiaires de la piscine et qu’ils veillent à leurs fermetures pendant les séances de piscine.

En tant qu’association de parents d’élèves, nous nous devions de vous faire part des interrogations et inquiétudes des parents de la cité mixte du Parc et nous attendons des mesures rapides de la part de vos services pour remédier à cette situation.

Au nom des parents d’élèves du Lycée et du Collège du Parc Impérial nous vous remercions par avance de mettre tout en œuvre à la piscine du Piol pour établir un niveau de sécurité des biens et des personnes d'un niveau égal aux autres établissements accueillant des enfants.

Restant à votre disposition pour échanger sur ce point, veuillez recevoir,  Monsieur le Maire, nos plus sincères salutations.

Nathalie MASINI

Présidente des parents d'élèves FCPE du Lycée du Parc Impérial

Nicolas DIZIER

Président des parents d'élèves FCPE du Collège du Parc Impérial

 

Copie par courriel :

M. Rudy Salles, député des Alpes-Maritimes

M. Christian Estrosi, 1er adjoint au Maire délégué à la sécurité

M. Lauriano Azinheirinha, délégué à l’éducation

M. Gilles Veissiere, délégué aux Sports

M. Bernard Baudin, délégué au territoire « Collines niçoises »

M. Hervé Quinsat, Proviseur de la Cité mixte du Parc Impérial

M. Claude Giauffret, Président du Comité de Quartier Pessicart