Chers parents, chers visiteurs,

Nous avons été reçus vendredi soir par Monsieur le Proviseur. Nous avons ainsi pu lui exprimer notre sentiment face aux difficultés de cette rentrée.

Nous avons évoqué tous les points nous/vous tenant à coeur, comme les emplois du temps, la cantine, la sécurité, le report de la date effective de rentrée. Autant de questions restant partiellement sans réponse.

Tous les établissements connaissent des difficultés d'emplois du temps, d'organisation lors de la rentrée. Mais cela passe généralement inaperçu pour la très grande majorité des parents. Contrairement à notre ressenti et aux vôtres, la situation est cette année pourtant moins critique qu'en 2015, du moins au niveau organisation car pour ce qui est des moyens alloués au Parc Impérial, on est très loin du compte....merci aux services départementaux de l'Education Nationale ! (cf notre motion et nos différentes actions cette année).

Cette accumulation de petits dysfonctionnements couplée aux difficultés de l'an dernier a entraîné une exaspération bien légitime de la part des parents. De par sa fonction, le proviseur est responsable du bon fonctionnement de son établissement et nous avons naturellement tendance à le considérer également coupable. Responsable, indéniablement. Coupable, en partie seulement car dans les faits, on ne peut pas dire que le rectorat lui a donné tous les moyens pour réussir cette rentrée. Vous aurez l'occasion ce jeudi soir (15 septembre) de poser toutes vos questions directement à Monsieur le Proviseur, à partir de 18 h en salle de conférence. N'oubliez pas votre carte d'identité. Elle est indispensable pour pénétrer dans le lycée.

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu de notre réunion avec Monsieur le Proviseur. Même en faisant au plus simple, ce compte rendu reste un peu long mais les sujets traités méritent d'être convenablement expliqués. Nous n'avons apporté aucun jugement de valeur dans cette synthèse. Nous vous laissons seul juge.

A très bientôt

 

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 9 SEPTEMBRE 2016

AVEC MONSIEUR LE PROVISEUR

1) Mise en place de nouveaux emplois en temps

Normalement, tous les élèves ont reçu leur code "ENT" vendredi". Ce code leur permet de consulter les nouveaux emplois du temps disponibles sur l'ENT durant le week-end du 10 / 11 septembre. Une version papier leur sera remise à partir de lundi.

A la rentrée, il a été décompté une quinzaine de cours bloquants, sur les 2 200 plages horaires disponibles  pour assurer l'intégralité des cours, toutes filières et options confondues. (plage horaire = "nombre de salles de classe disponibles dans le lycée" x "nombre d'heures de fonctionnement du lycée sur une semaine"). Une grande partie de ces cours bloquants concernaient les travaux pratiques. Sur les 61 divisions existantes au sein du lycée, une dizaine de classe étaient concernées par ces problèmes. Une modification peut entraîner par répercussion, beaucoup de modifications sur d'autres classes.

La rentrée 2015 avait été extrêmement difficile. Il était donc légitime pour tout le monde, parents FCPE ou pas, de scruter à la loupe cette rentrée 2016 et de relever l'ensemble des dysfonctionnements. Certains problèmes relèvent des difficultés classiques d'une rentrée de classe. Ainsi, dans tous les établissements, il existe des erreurs d'affectation. Avec près de 2 000 dossiers d'inscription, le secrétariat élèves peut effectivement commettre des erreurs de saisie. A ce jour, environ une dizaine d'élèves ne sont pas dans le bon groupe. Nous avons par ailleurs appris avec stupéfaction, que le contrat de la "secrétaire-élève" était arrivé à terme le 30 juin, et que le lycée n'avait pu le prolonger, sous forme de vacation, que jusqu'au 14 juillet ! la nouvelle secrétaire a pris ses fonctions à la rentrée.

Il convient également de vous informer de trois événements ayant perturbé l'élaboration des emplois du temps :

- nécessité d'ouvrir une division supplémentaire en juillet, division non prévue lors des travaux préliminaires

- une dotation horaire (nombre d'heures d'enseignement allouée par le rectorat aux lycées et collèges) modifiée en juin et juillet (en très légère hausse).

- un meilleur taux de passage dans les filières désirées par les élèves entre la seconde et la première. La répartition des classes dans les différentes filières a du être revue.

 

Il a donc été nécessaire pour l'établissement de modifier et rectifier assez tardivement, tous les travaux préparatoires de rentrée effectués au printemps comme il se doit, d'où les répercussions sur l'élaboration des emplois du temps.

 

 2) Cantine

Cette année, 200 élèves supplémentaires sont inscrits à la cantine.

La cantine n'ouvrait jusqu'à présent que vers 11h15 / 11h20. Dorénavant, elle ouvrira dès 11 heures.

 

3) Classes euro

Tous les parents d'élèves en classe euro (à l'exception de l'euro allemand) ont pu constater une diminution importante du nombre d'heures de langues vivantes.

Contrairement aux bruits qui courent, nous ne sommes pas en dessous des heures obligatoires et prévues par le ministère de l'Education Nationale.

Ainsi, aussi étrange que cela puisse paraître, les textes prévoient pour les classes euro (qui sont, nous vous le rappelons, uniquement des options et dépendent des choix pédagogiques effectués par les établissements) :

                - en seconde : 3 heures de LV1 + 2h30 de LV2 + 1h de DNL pour les classes euros

                - en première : 2 h en LV1 et 2h30 en LV2 + 1 h de DNL pour les classes euros

                - en terminale : 2 h en LV1 et 2h en LV2 + 1 h de DNL pour les classes euros.

Du fait de la baisse des moyens alloués par le rectorat à notre lycée (ainsi qu'à l'ensemble des établissements), notre établissement n'a pas été en mesure de maintenir les heures supplémentaires de langues dont les classes euros bénéficiaient jusqu'à présent. Une fois encore, la FCPE regrette vivement le manque d'ambition de notre système ; les moyens alloués ne permettent pas un apprentissage de qualité.

Ainsi, depuis le mois de février, les parents FCPE n'ont eu de cesse de dénoncer cette baisse des moyens et ses conséquences directes sur notre établissements (lettre ouverte, envoi massif de mails, rassemblement...).

Une de ses conséquences est donc la perte du petit bonus dont bénéficiaient les classes euros et un retour à la "norme". Les cours de langue se font encore pour l'instant en effectif réduit et non en classe de 35.

 

4) Sécurité

Compte tenu du nombre important d'élèves (et également pour nous du nombre insuffisant de surveillants) , le contrôle des carnets de correspondance et des sacs est fait de manière aléatoire.

Les personnes extérieurs doivent justifier d'un rendez-vous, montrer leur carte d'identité ainsi que leur sac pour être autorisées à pénétrer dans l'établissement.

La police nationale a effectué à deux reprises une analyse de la situation. Selon elle (et le Conseil Départemental), le filtrage mis en place est satisfaisant compte tenu de la situation du Parc Impérial. Le parvis d'après eux, est un plus car nos élèves ne sont pas directement dans la rue, contrairement à d'autres établissements comme par exemple Calmette.

Le Conseil Départemental 06 a changé les caméras de vidéo-surveillance. Les caméra s extérieures surveillant le parvis, le tunnel et les parkings sont reliés au centre de supervision urbain. A terme, le Conseil Départemental doit remplacer le grillage par des plaques "occultantes" le long de l'établissement. Le Conseil Départemental n'a communiqué aucune date pour ces travaux d'occultation.

 

5) Postes non pourvus

Actuellement, il y a 2 postes non pourvus :

                - en physique chimie à hauteur de 6h30

                - un mi-temps de français

La situation est en cours de régularisation par le rectorat.

Un enseignant d'italien est malade. Les autres enseignants d'italien vont s'occuper de ses élèves de terminale en attendant son retour. En effet, l'arrêt étant inférieur à 15 jours, le rectorat ne nommera pas de remplaçant.

 

6) Divers

- Situation des internes : nous sommes inquiétés des modalités de rentrée des internes, compte tenu du  vendredi et du lundi non travaillés. Les familles ont été prévenues par téléphone dès le jeudi, du report du début effectif des cours.

- Atrium (ENT) : il n'existe pas de mot de passe spécifique pour les parents. ceux-ci doivent utiliser celui de leur enfant (modalité de fonctionnement d'ATRIUM, système développé et mis en place par le Conseil Régional).

- les effectifs ont été limités  à 35 élèves par classe (ce qui, pour nous, est déjà beaucoup trop important). Cependant, la norme pour le rectorat est de 36 élèves par classe. Autrement dit, le rectorat peut nous imposer un 36ème élève par classe si besoin est.

- besoin de plus de communication entre les parents et l'administration du lycée. Le site internet va être remanié. Des messages pourront être envoyés facilement aux parents via l'ENT (mais le système ne permet pas de faire une réponse).